Collage du vin

Ovalbumine, 3 rue de la mer, 29940 Port La Forêt

Nouvelle règlementation (Agence Bio)

Quels sont les additifs et auxiliaires autorisés ?

De nombreux additifs et auxiliaires sont employés en vinification pour l’oxygénation, la filtration, le développement des levures, la clarification, la stabilisation, l’acidification ou la désacidification du vin. En agriculture biologique, une liste limitative d’additifs et d’auxiliaires utilisables sous conditions a été établie. Certains (gomme arabique, levures, tanins...) sont issus de matières premières agricoles, et doivent être biologiques s’ils sont disponibles en cette qualité.

Pourquoi l'Albumine d'œuf bio?

L'OVALBUMINE BIO est un agent de collage particulièrement adapté pour réduire et harmoniser les fractions poly-phénoliques en excès dans les vins rouges. Il est issu de l'albumine fraîche des œufs bio, pasteurisé et atomisé en poudre.

Nous commercialisons l'ovalbumine bio sous le nom d'eggNERGY:OVALBUMINE BIO POUR LE VIN BIO


PROPRIETES OENOLOGIQUES

Propriétés physico-chimiques :

• Importante réaction avec les polyphénols

• Précipitation des polyphénols instables, et des particules en suspension

• Formation d’un dépôt compact

• Amélioration de la filtrabilité du vin

Propriétés organoleptiques :

• Amélioration de la limpidité et de la brillance du vin

• Affinage du profil aromatique et gustatif : plus de netteté, tanins plus souples

APPLICATIONS

• Collage des vins rouges biologiques :

clarification, stabilisation colloïdale, affinage du profil organoleptique

DOSE D'EMPLOI

Dose recommandée : 5 à 10 g/hl

Dose maximale légale selon la réglementation européenne en vigueur : aucune

MODE D'EMPLOI

Disperser l’ovalbumine bio dans 10 fois son poids d’eau. Bien homogénéiser

L’emploi du mixeur est conseillé, en veillant à limiter la formation de mousse.

Incorporer au volume à traiter au cours d’un remontage d’homogénéisation et dans l’idéal avec un Dosacol (raccord de collage spécifique).

Précaution d’utilisation :

Produit pour usage œnologique et industries agro-alimentaires.

Utiliser conformément à la réglementation en vigueur.

Au sein de l’Union Européenne, l’étiquetage de l’ovalbumine est obligatoire depuis le 1er janvier 2013 avec possibilité d’être rétroactif, et donc de concerner les vins issus de la récolte 2012.